Agir pour la Qualité de Vie au Travail c’est booster la performance de son entreprise

Mener une politique de Ressources Humaines Responsables et engagées en faveur de la Qualité de vie au Travail peut booster la performance sociale et économique d’une structure et améliorer la relation client.

L’accord national interprofessionnel (ANI) du 19 juin 2013 négocié entre les partenaires sociaux pose le principe de la contribution de la qualité de vie au travail (QVT) à la performance et à la compétitivité des entreprises : « La compétitivité des entreprises passe notamment par leur capacité à investir et à placer leur confiance dans l’intelligence individuelle et collective pour une efficacité et une qualité du travail. Elle dépend aussi de leur aptitude à conjuguer performances individuelles et collectives dans le cadre du dialogue social. La qualité de vie au travail contribue à cette compétitivité. »

Pour chaque entreprise, améliorer la QVT est donc une occasion d’améliorer sa performance économique.
Les leviers sont opérationnels (management, processus RH et sécurité, amélioration des environnements et des postes de travail, action contre les facteurs d’absentéisme, …). Le retour sur investissement est à la fois financier (moins d’absence, moins d’accidents du travail ou de maladies professionnelles) et managérial (plus d’implication des salariés, meilleure qualité du service rendu ou de la production, …).

Quel contenu donner à la Qualité de Vie au Travail (QVT) ?

L’ANI en donne une 1ère définition : « Les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminera la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte ». La QVT nous amène donc au-delà de l’amélioration des conditions de travail ou de la prévention des risques professionnels (risques physiques et risques psychosociaux).

Elle constitue une approche plus globale et plus positive du travail et de ses conditions de réalisation tant en terme de contenu qu’en terme de facteurs environnementaux (les conditions de sa réalisation pour l’individu et le collectif de travail).

Sous la contrainte du législateur ou des évolutions sociétales, les entreprises ont négocié de nombreux accords sans faire de lien nécessairement entre eux :

  • dialogue social
  • sécurité et conditions de travail
  • prévention des TMS et des risques psychosociaux
  • formation et gestion prévisionnelle des emplois et des compétences
  • prévention des discriminations et promotion de l’égalité des chances (travailleurs handicapés, égalité professionnelle femmes-hommes, seniors…)
  • articulation vie privée – vie professionnelle
  • télétravail

L’approche QVT conduit à revisiter les pratiques des entreprises qui vont désormais engager une réflexion plus globale incluant l’ensemble de ces thématiques.

La Qualité de Vie au Travail redonne ainsi une vision positive du développement de la Gestion des Ressources Humaines sous l’angle social de la Responsable Sociétale d’entreprise (R.S.E.).

L'intérêt d'une démarche de Qualité de Vie au travail pour la performance d'entreprise

Une offre de services globale pour vous accompagner dans votre démarche d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail

capture-decran-2016-09-23-a-11-30-43

 

Pour tout savoir sur l’accompagnement de JLO Conseil sur la thématique Qualité de Vie au Travail :

contactez-nos experts QVT

Publié le 21 janvier 2015 dans Regards d'experts

Contact Linkedin Twitter