Comprendre et lutter contre le burn-out dans l’institution, par Daniel Brandého

Après une première parution en 1991, puis en 2000, Daniel BRANDEHO publie la 3ème édition de son livre « Usure dans l’institution ». A travers ce livre, l’auteur s’attache à dresser un état des lieux des Maisons d’Accueils Spécialisées (MAS) et Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM), s’attarde sur l’usure professionnelle (burn-out) du personnel soignant et éducatif et propose des solutions.
Ce livre a été rédigé par une équipe d’auteurs pluridisciplinaire dont Christelle Gaytté, ergonome européenne® et consultante en Santé et Qualité de Vie au Travail au sein du Groupe JLO.

« Cette troisième édition, comme les précédentes, témoigne des difficultés de la vie quotidienne en institution » extrait de l’avant-propos de Daniel Brandého.

Quelle différence entre les MAS et les FAM ?

Les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) et les Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM) sont des structures d’hébergements qui accueillent des adultes en situation de handicap lourd et « gravement dépendants ». L’état de santé de cette population nécessite le recours à une tierce personne pour les actes de la vie courante ainsi qu’une surveillance médicale et des soins réguliers.

En principe, les FAM accueillent des personnes un peu moins dépendantes que la population hébergée au sein des MAS. Mais en pratique, les résidents sont sensiblement les mêmes.

Un diagnostic précis et des solutions concrètes contre l’usure du personnel dans ces structures

Suite à la loi du 02 janvier 2002 sur la « rénovation de l’action sociale et médico-sociale », il apparaissait nécessaire à Daniel Brandého d’actualiser son ouvrage.
Ainsi, dans un premier temps, l’auteur fait un point sur les structures existantes (FAM et MAS), les usagers et les professionnels ; avant de s’intéresser à l’usure du personnel soignant et éducatif.
Cette première réflexion sert de base afin de proposer des solutions concrètes qui s’articulent autour de la mobilité, la parole, l’éthique, la formation ou encore les activités. Ces « remèdes » se basent sur un management adapté et l’intégration du collectif dans l’institution.

Ce livre est également une occasion pour Daniel Brandého de rappeler l’importance de la prévention des risques psychosociaux dans le secteur médico-social.

Du fait de son expérience au sein du Groupe JLO, Christelle Gaytté propose de déchiffrer les risques psychosociaux (RPS), notamment par le biais d’exemples concrets. Elle propose également d’ancrer la prévention des RPS dans une notion plus globale de développement de la Qualité de Vie au Travail (QVT).

A propos de l’auteur, Daniel Brandého

Ancien infirmier en psychiatrie avant d’occuper des fonctions de formateur en IFSI, il a ensuite dirigé une MAS et est devenu directeur d’hôpital. Il est actuellement consultant dans les secteurs de la santé et du médico-social.

« Usure dans l’institution » de Daniel BRANDEHO, parution en mai 2017. Collection Terrains Santé Social aux édition Presses de l’EHESP.

A propos du Groupe JLO

Depuis 2005, le Groupe JLO agit en faveur du développement de la Qualité de Vie au Travail. Son offre de services se structure ainsi autour de 4 entités :

  • JLO Conseil : management de la Santé au travail, des Ressources Humaines et de la Diversité
  • JLO Emploi : recrutement et prévention de la désinsertion professionnelle
  • JLO Com’RH : communication RH, digitale et événementielle
  • Impact Etudes : amélioration du dialogue sociale et expertise CHSCT

Les 110 collaborateurs du Groupe JLO ainsi que les 12 implantations sur le territoire national permettent d’accompagner les clients privés ou publics, quels que soient la maturité et l’état d’avancement de leur projet.

Le Groupe JLO attache également beaucoup d’importance à mettre en conformité ses actes et ses engagements dans sa politique de Ressources Humaines Responsables.

Suivez les actualités du Groupe JLO

Publié le 12 mai 2017 dans Actualité du groupe

Contact Linkedin Twitter