L’Agefiph publie le rapport 2017 sur l’emploi des personnes handicapées

L’Agefiph a publié en mars un rapport « Emploi et chômage des personnes handicapées – Bilan de l’année 2017 ». Une année 2017 qui a été marquée par une diminution du chômage avec une progression de l’emploi dans le privé  (+1,1%), mais un recul dans le public du fait de la fin des contrats aidés.

Le tableau de bord de l’Agefiph permet de faire un point sur les grandes données de  l’intégration sur le marché du travail des personnes bénéficiant d’une reconnaissance administrative du handicap.

Télécharger le rapport complet

 

Analyse du Bilan de l'Agefiph sur l'emploi de personnes handicapées par le Groupe JLO.

Fin 2017, plus de 510 000 demandeurs d’emploi ont une reconnaissance du handicap

Un chômage des personnes handicapées qui reste très élevé

2,7 millions de bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) ont une reconnaissance administrative du handicap soit 7% des 15-64 ans (données INSEE, 2015).

Si le taux d’activité, soit la part des actifs occupés et des chômeurs, atteint 72% de la population totale des personnes en âge de travailler, il n’est que de 43% pour les BOE.

En France, on recense un peu moins d’un million de personne BOE en emploi (938 000 personnes). Pour les BOE, le chômage reste à un niveau très élevé : il s’élève à 19% (contre 10% pour l’ensemble des publics).

Enfin, à noter que fin décembre 2017, sur les prés de 6 millions de chômeurs (toutes catégories), un peu plus de 500 000 personnes ont une reconnaissance du handicap, soit 8,6% des demandeurs d’emploi.

Des demandeurs d’emploi BOE plus âgés et moins diplômés

Les 50 ans et plus représentent la moitié des BOE au chômage (49%) alors qu’ils ne représentent que le quart des chômeurs au total. Autre caractéristique : le faible niveau de qualification, les BOE au chômage ayant le niveau bac et plus ne sont que 27% versus 46% pour l’ensemble des chômeurs.

L’une des conséquences est que le chômage de longue durée impacte beaucoup plus les BOE : 804 jours d’ancienneté pour les BOE (contre 602 jours pour l’ensemble).

Une légère augmentation des recrutements et des maintiens dans l’emploi

Malgré un recul important du nombre de personnes ayant été placé dans le cadre d’un contrat aidé (-9 points en un an), les Cap emploi ont contribué à plus de 84 000 recrutements de travailleurs handicapés. Pour une majorité des placements, il s’agit de CDI ou CDD de plus de 6 mois (57%), soit une hausse de 3% en un an. Sur 2017, le nombre de recrutements a été en assez forte augmentation dans le privé (+5%) mais en léger recul dans le public (-1%).

Sur le plan du maintien dans l’emploi, les services Sameth ont contribué à davantage de maintien (+5%). Ce sont 22 000 personnes maintenues en emploi, dont plus de 80% étaient toujours en poste dans l’entreprise six mois après l’intervention du Sameth.

L’expertise handicap du Groupe JLO

Depuis 2005, le Groupe JLO accompagne les entreprises privées et les établissements publics dans leur politique d’intégration et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées.

D’une façon globale, le Groupe JLO peut assister les établissements dans la mise en place de leur politique handicap, de la définition du plan d’actions jusqu’à sa mise en œuvre.

Contacter un expert handicap

Publié le 29 mars 2018 dans Handicap maintien en emploi

Contact Linkedin Twitter