Le coût de l’absentéisme au travail en 2018

108 milliards d’euros ou 4,7% du PIB, c’est le coût que représenterait l’absentéisme en France selon une étude de l’Institut Sapiens*. En augmentation depuis 2016, l’absentéisme représenterait 4,72% des heures travaillées en 2017 ** et aurait considérablement augmenté dans le secteur public. Retour sur les causes et les manques à gagner d’une mauvaise gestion de l’absentéisme.

Le coût de l’absentéisme au travail en 2018

*Etude réalisée par l’ISEOR (Institut de Socio-Economie des Entreprises et Organisations), depuis 1974, sur plus de 2 000 entreprises et organisations de secteurs et tailles variés.
**(Baromètre Ayming-AG2R)

De manière générale, on attend d’un salarié 214,3 jours de travail par an, soient 1 500 heures (ces chiffres sont souvent supérieurs pour les cadres, les professions libérales etc…). L’absentéisme représenterait ainsi 10,1 jours d’absence (3 521€) dans le privé et 17,8 jours (6 223€) dans le public par employé et par an.

Des absences qui se traduisent par :

  • 70% de non production (le travail n’est ni réalisé, ni compensé)
  • 25% de sursalaires (correspond aux sommes versées aux absents sans contrepartie de production de valeur)
  • 5% de surtemps (redirection d’une partie de la charge de travail sur les présents)

L’absentéisme en entreprise

Les recherches montrent que le taux d’absentéisme est incompressible en dessous d’un certain taux aujourd’hui situé entre 2 et 2,5%, soit à environ un tiers du taux actuel. Les congés de maternité ou les épidémies de maladies virales sont des facteurs que l’on ne peut éradiquer.

L’analyse de l’ISEOR montre que dans 99% des cas, l’absentéisme compressible (celui que l’on peut éviter) a pour cause des défauts de management de proximité.

L’absentéisme de convenance (pour des raisons liées à la vie personnelle), pour causes physiques (TMS : Troubles Musculo-Squelettiques) ou pour raisons psychologiques a pour origine dans 99% des cas :

  • des conditions de travail dégradées(physiques et/ou psychologiques)
  • une organisation du travail défaillante
  • une communication inadaptée (manque ou surplus de réunions par exemple)
  • une formation inappropriée aux situations professionnelles actuelles ou futures
  • une mauvaise gestion du temps (défaut de priorité ou de planification des activités)
  • de défauts de mise en œuvre stratégique (perte de sens du travail, rémunération peu engageante)

Le secteur public, particulièrement concerné

Si le sur-absentéisme qui touche le secteur public a des causes similaires au secteur privé, celui-ci est amplifié par des manquements plus importants encore dans le management. La faute à une organisation très taylorienne et un travail dépersonnalisé, procédural qui mène à une spécialisation excessive et contre-nature des agents d’après les recherches de l’ISEOR.

Comment diminuer l’absentéisme ?

S’il est impossible d’éradiquer totalement l’absentéisme, la marge d’amélioration reste grande. Il est ainsi envisageable pour les organisations de réaliser des diagnostics absentéisme. Identifier les facteurs d’absentéisme et mettre en place des actions préventives en conséquence permet de réduire au maximum les absences. L’enjeu RH réside bien dans la prévention et la régulation des absences (congé maternité par exemple).

La solution passe également par la mise en place d’un « bon » management de proximité, créateur de relations sociales satisfaisantes et de performance collective.

Le Groupe JLO, développeur de QVT

En agissant sur les 6 thèmes cités plus haut (conditions et organisation du travail, stratégie, formation, communication, gestion du temps), vous travaillez sur des facteurs d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail et de réduction de l’absentéisme. Les recherches de l’ISEOR montrent que l’amélioration de la qualité du management et du fonctionnement permet de réduire les coûts cachés de l’absentéisme de 35 à 55% en l’espace de 6 mois à deux ans. L’étude confirme que les entreprises pourraient investir entre 1 200 et 1 900€/an par salarié (entre 2 100€ et 3 400€ dans le public) pour réduire l’absentéisme.

Les équipes du Groupe JLO, vous accompagnent dans vos diagnostics absentéisme et dans la mise en place d’une politique de Qualité de Vie au Travail.

Je souhaite faire un diagnostic absentéisme

 

Dans un souci d’accessibilité et de clarté, l’écriture inclusive n’est pas utilisée dans cet article. Les termes employés au masculin se réfèrent aussi bien au genre féminin que masculin.

Publié le 29 novembre 2018 dans Actualité du groupe Qualité de vie au travail

Contact Linkedin Twitter