Les femmes et le plafond de verre dans la fonction publique

La fonction publique compte près de deux-tiers de femmes selon les dernières données du Ministère de l’Action et des Comptes publics*.  Un secteur plus féminin que le privé où elles ne représentent que 46% des effectifs. Pourtant elles ne sont que 41% à occuper un emploi d’encadrement supérieur ou de direction. Malgré une légère évolution, les femmes de la fonction publique restent encore confrontées à un plafond de verre qui freine leur carrière.

Les femmes et le plafond de verre dans la fonction publique - Groupe JLO, développeur de QVT

Un secteur plutôt féminisé, mais avec peu de femmes responsables

C’est la fonction publique hospitalière (FPH) qui compte le plus de femmes dans ses effectifs (78% des emplois), majoritairement dans les filières administratives et soignantes où près de neuf agents sur 10 sont des femmes. Ce sont à peu près la moitié d’entre elles qui occupe des postes de direction, et un tiers sont ingénieurs hospitaliers en chef.

La fonction publique territoriale (FPT) est la deuxième filière publique à employer le plus de femmes (61% des effectifs). Elles occupent 95% des postes du secteur social, 82% du secteur administratif mais sont peu présentes dans la sécurité, la police (23%) ou les sports (28%). La représentation des femmes dans l’encadrement et la direction tombe en revanche à un taux de 31%.

La fonction publique d’état (FPE) est le plus mauvais élève en termes d’égalité professionnelle. Si 55% des postes sont occupés par des femmes on ne compte que 33% d’entre elles à des postes d’encadrement ou de direction. Parmi les cadres dirigeants nommés par le Président de la République, un quart des ambassadeurs et 17% des préfets seulement sont des femmes.

Des inégalités salariales qui subsistent

La fonction publique, comme le secteur privée, est toujours empreinte d’inégalités salariales fortes. En moyenne, les femmes gagnent près de 14% de moins que les hommes, tous postes confondus, dans les trois versants de la fonction publique. Des différences de salaires qui dépassent 20% dans les hôpitaux publics, alors que la plupart des postes occupés le sont par des femmes.

Un écart salarial qui peut également s’expliquer par le plus grand nombre de femmes à occuper un poste à temps partiel, près de 24%, contre seulement 7,5% d’hommes.

Pourtant les femmes de la fonction publique sont souvent plus diplômées que leurs homologues masculins. Elles sont 54% en moyenne à avoir un diplôme de l’enseignement supérieur contre 48% des hommes. Une proportion qui monte à 74% des femmes de moins de 30 ans (contre 48% des hommes).

Une évolution lente vers l’égalité professionnelle

Si l’égalité professionnelle peut encore progresser, on constate toutefois une évolution de 2010 à 2016 de la présence des femmes dans les emplois d’encadrement ou de direction (+5,7% en moyenne). En 2010 on ne comptait que 9% de femmes au poste de préfet, en 2016, elles étaient 16,5%. De plus la représentation des femmes à la tête des académies a plus que doubler entre 2010 et 2016 passant de 23 à 48%.

Pourtant les femmes dans la fonction publique sont encore massivement dirigées par des hommes, un constat alarmant dans un secteur largement féminin. Preuve que le « plafond de verre » est loin d’avoir été brisé et que l’Etat doit également appliquer les nouvelles lois en faveur de l’égalité professionnelle au sein de ses institutions publiques.

Le Groupe JLO, labellisé égalité professionnelle

De par sa double labellisation, Egalité professionnelle et Diversité, le Groupe JLO est engagé dans la lutte contre les inégalités professionnelles. Nous sommes fiers d’afficher un taux d’emploi de femmes supérieur à la moyenne, y compris dans nos postes de management. De plus, nous respectons la parité dans nos comités de direction et entretenons une politique salariale vigilante sur ce point.

Nos consultants, experts dans le pilotage de politiques Diversité, vous accompagnent et vous conseillent dans les démarches de diagnostic, de mise en œuvre de  plans d’actions ou de labellisation.

Je souhaite réaliser un diagnostic diversité

Dans un souci d’accessibilité et de clarté, l’écriture inclusive n’est pas utilisée dans cet article. Les termes employés au masculin se réfèrent aussi bien au genre féminin que masculin.
Contact Linkedin Twitter