Les Français, les Françaises et la réussite

Avoir des enfants, être propriétaire, avoir de l’argent… les Français ont une vision très conservatrice du succès et restent très attachés au confort matériel et à la vie de famille d’après une récente enquête*. Pourtant les aspirations varient selon le sexe et l’âge. Retour sur les ambitions des Français sur la voie de la réussite personnelle et professionnelle.

Les Français, les Françaises et la réussite - Groupe JLO QVT

*Enquête en ligne réalisée auprès de 1 063 Français / Françaises du 17 au 18 octobre 2018 par OpinionWay pour TEDx ChampsElyséesWomen.

Réussite vs échec : quelles représentations ?

Dans cette étude, les Français ont recensé plusieurs critères pour définir la notion de réussite. Parmi ceux-ci, plusieurs sont directement en lien avec la vie professionnelle :

  • avoir une bonne situation financière (72%)
  • avoir un bon diplôme (63%)
  • avoir un poste à haute responsabilité (47%)
  • créer son entreprise (34%)

Si avoir de l’argent est une composante importante pour les femmes et les hommes tout au long de leur vie, l’importance du diplôme est plus marquée chez les femmes de plus de 35 ans (68%) que chez leur cadette (52%). De même avoir un poste à haute responsabilité est plus important pour les femmes que les hommes, et d’avantage chez les moins de 35 ans en général (52% vs 45%).

Enfin les hommes de moins de 35 ans sont 41% à penser que créer son entreprise est synonyme de réussite contre 34% en moyenne.

Quelles sont les ambitions des Français ?

Si les principaux objectifs des Français concernent leur développement personnel (être en couple, avoir des enfants, pratiquer une activité etc…), ils sont nombreux à citer des objectifs professionnels, réalisés ou non, comme :

  • rester dans un emploi confortable (54%)
  • changer de métier (53%)
  • accéder à un poste plus ambitieux (50%)
  • quitter leur emploi actuel (46%)
  • créer une entreprise (29%)

Ainsi les jeunes femmes ne sont que 59% a estimé que la réussite passe par le fait d’avoir des enfants, contrairement à leurs aînées (71%). Plus d’une femme sur deux de moins de 35 ans a pour objectif de créer son entreprise, contre seulement un tiers des plus âgées.

Les jeunes femmes sont les plus ambitieuses

Les femmes entre 18 et 34 ans se démarquent des hommes dans leur volonté de créer une entreprise. Elles sont 52% à partager cet objectif contre seulement 43% de leurs homologues masculins qui souhaitent davantage rester dans un emploi confortable (71% vs 58%).

Elles sont plus nombreuses à déclarer vouloir changer de métier ou quitter leur emploi que les hommes de leur âge. Même si celles-ci reconnaissent craindre plus l’échec (67% vs 63%), elles font preuve de plus de courage et de détermination, et sont 74% à déclarer que « rien n’est impossible » contre seulement 64% des jeunes hommes.

Le Groupe JLO et l’évolution interne

Depuis sa création, le Groupe JLO est attaché au développement professionnel de ses collaborateurs qui contribuent à sa performance opérationnelle. La diversité des prestations du Groupe JLO et son implantation sur l’ensemble du territoire national offrent ainsi aux collaborateurs des opportunités de mobilité et d’évolution professionnelles.

Plusieurs dispositifs sont mis en œuvre, dont les entretiens mensuels, les entretiens professionnels, les entretiens annuels ou encore les entretiens probatoires en cas d’évolution sur un nouveau poste.

Télécharger notre rapport RSE

 

Dans un souci d’accessibilité et de clarté, l’écriture inclusive n’est pas utilisée dans cet article. Les termes employés au masculin se réfèrent aussi bien au genre féminin que masculin.

Publié le 6 décembre 2018 dans Actualité du groupe Qualité de vie au travail

Contact Linkedin Twitter