Zoom sur la hausse de l’absentéisme en 2018

80% des entreprises connaissent et suivent leur taux d’absentéisme, preuve que la thématique est aujourd’hui un enjeu fort pour les RH. Ce sont 57% des entreprises qui indiquent une hausse du taux de l’absentéisme entre 2013 et 2017 d’après une enquête de l’association Référentiel de l’absentéisme*.

Quelles sont les conséquences de l’absentéisme sur la Qualité de Vie au Travail ? Comment réguler et prévenir l’absentéisme au sein de son entreprise ? Une analyse par le Groupe JLO.

Zoom sur la hausse de l’absentéisme en 2018 - Groupe JLO, conseil RH en Qualité de Vie au Travail (QVT), handicap, diversité, maintien en emploi et santé au travail (RPS/TMS)

*enquête en ligne effectuée entre le 8 janvier et le 25 mai 2018. 312 répondants (DRH pour la majorité)

Les grandes entreprises plus touchées par l’absentéisme

Cette hausse de l’absentéisme ces cinq dernières années concerne davantage les entreprises de plus de 5 000 salariés -79%, contre 43% des entreprises de moins de 50 salariés. Une différence de  taux qui peut s’expliquer cependant par une plus importante participation à l’enquête des grandes entreprises, obligées de faire un suivi de l’absentéisme pour leur bilan social.

Trois secteurs d’activités sont plus impactés que la moyenne et ont vu leur taux d’absentéisme progressé en 5 ans :

  • 68% des entreprises du secteur sanitaire et médico social
  • 60% des entreprises du commerce et de la distribution
  • 59% des entreprises du transport et de la logistique

Il faut néanmoins nuancer ces résultats. Le calcul de l’absentéisme n’étant pas normé, chaque entreprise utilise ses propres indicateurs. Les résultats et les méthodes de calcul variant d’une entreprise à l’autre rendent la comparaison difficile.

Cependant le calcul au sein de chaque entreprise étant effectué à peu près sur les mêmes bases chaque année, il est intéressant de comparer l’évolution de l’absentéisme au sein des structures sur les 5 dernières années. A ce sujet, on note une faible évolution, 1 entreprise sur 5 a réussi à faire diminuer son absentéisme en 2018, un taux semblable à celui de 2014. Cet indicateur est révélateur de la difficulté que rencontrent les entreprises à corriger l’absentéisme efficacement.

Absentéisme : quelles solutions opérationnelles et quel impact ?

Afin de pallier l’absence de collaborateurs, les entreprises ont recours à plusieurs méthodes d’organisation :

  • 27% répartissent la charge de travail parmi les autres collaborateurs,
  • 41% proposent à leurs collaborateurs de faire des heures supplémentaires,
  • 40% recourent à l’intérim et 34% recrutent en CDD.

On constate une forte baisse en 2018 du recours aux heures supplémentaires (58% en 2017) et à l’intérim (52% en 2017), des solutions onéreuses pour  l’entreprise. Une baisse qui s’expliquerait davantage par une raréfaction de main d’œuvre qualifiée que par une coupe budgétaire.

La répartition de la charge de travail sur l’ensemble des autres collaborateurs est également à la baisse (61% en 2017). Un constat positif, les impacts d’une surcharge de travail sur les autres collaborateurs pouvant être des facteurs de burn-out, d’arrêt maladie, de risques psychosociaux dans certains cas.

Comment réguler et prévenir l’absentéisme ?

Aujourd’hui la moitié des entreprises a mis en place en moyenne 4 à 5 actions pour combattre l’absentéisme. Parmi ces mesures, les plus plébiscitées sont :

  • l’entretien de pré-retour (57%),
  • les contres-visites médicales (51%),
  • une prime d’assiduité (46%),
  • la prévention des Troubles Musculosquelettiques (TMS) (37%),
  • la prévention des Risques Psychosociaux (RPS) (31%)

En 2018, on constate l’essor de la mise en place de démarches de Qualité de Vie au Travail (QVT) pour presque un tiers des entreprises (contre 10% seulement en 2017) avec la mise en place de plans de prévention des TMS (15% en 2017) et des RPS (22% en 2017). Preuve que ces sujets sont de plus en plus pris en compte par les DRH.

Le Groupe JLO, acteur majeur de la prévention et du maintien en emploi

Le Groupe JLO développeur de Qualité de Vie au Travail est un acteur majeur de la prévention des risques physiques et psychosociaux et du maintien en emploi. Nos experts vous accompagnent dans la définition et la mise en place de votre politique QVT, afin de traiter vos problématiques de santé au travail, d’absentéisme, mais également d’accompagnement individuel.

Pour en découvrir plus, nous vous invitons à découvrir notre article sur nos matinales QVT consacrées au thème de l’absentéisme.

Lire notre article.

 

 

Vous pouvez également visionner notre webinar sur l’absentéisme, exposé de 40 minutes de notre Directrice Générale, Albine Gasquet, experte emploi du Groupe JLO.

Revoir notre webinar.

 

 

Dans un souci d’accessibilité et de clarté, l’écriture inclusive n’est pas utilisée dans cet article. Les termes employés au masculin se réfèrent aussi bien au genre féminin que masculin.

Publié le 7 septembre 2018 dans Actualité du groupe maintien en emploi Santé au travail

Contact Linkedin Twitter