Maintien dans l’emploi : les étapes clés d’un parcours

Du jour au lendemain l’un de vos collaborateurs peut se retrouver en situation de handicap au travail (accident du travail ou maladie professionnelle, accident de la vie privée, maladie invalidante, aggravation du handicap…).

Quand intervenir ?

La clé du maintien dans l’emploi réside dans le repérage précoce des situations et dans la prise en charge anticipée. Il peut s’agir d’un collaborateur en arrêt de travail depuis plusieurs mois ou d’un salarié en poste qui rencontre des difficultés récurrentes.

Le premier interlocuteur a sollicité est le médecin du travail qui sera compétent pour donner son avis sur les restrictions médicales à respecter. Des échanges réguliers avec lui sur chaque situation et dans le cadre d’une politique de prévention des risques professionnels peuvent participer à la réussite d’une démarche de maintien.

Qui solliciter et quand ?

Une visite auprès du médecin du travail peut être organisée en amont de la reprise de travail par le médecin traitant, le médecin conseil ou le collaborateur lui-même : il s’agit de la visite de pré-reprise au cours de laquelle le médecin du travail pourra déjà donner des indications sur l’aptitude du salarié à tenir son poste et sur les aménagements éventuels à envisager (cette visite accorde un certain délai pour préparer le retour du salarié).

Acteur essentiel de toute démarche de maintien, il sera sollicité tout au long du parcours. Les consultants du Groupe JLO sont vos interlocuteurs privilégiés pour travailler en étroite collaboration avec les médecins du travail.

Le diagnostic maintien dans l’emploi : une démarche pluridisciplinaire

Le diagnostic maintien s’effectue avec trois acteurs principaux qui sont l’employeur, le collaborateur concerné et le médecin du travail. D’autres acteurs de l’entreprise pourront être associés à la démarche (exemples : CHSCT, manager, référent handicap…) ainsi que des intervenants externes (exemple : service social de la CARSAT ou MSA, MDPH…).

L’objectif est de répondre à des enjeux économiques, professionnels, sociaux et médicaux et de mettre en lien les besoins de l’employeur et du salarié. Il s’agit de prendre en compte un certain nombre de paramètres : bilan de la situation du salarié, l’environnement de travail, les possibilités d’aménagement du poste de travail, les possibilités de reclassement…

La construction d’un plan d’actions « maintien » se réalise donc en prenant en compte le point de vue de chaque acteur et les experts du Groupe JLO sont au cœur de cette concertation, de cette mise en lien et de cette coordination.

Etude ergonomique, bilan de compétences, coaching etc…

Nos atouts pour vous accompagner ne se limitent pas au diagnostic maintien et à l’élaboration d’un plan d’actions. Notre offre de services s’étend également à la mise en œuvre des pistes de solutions envisagées et par la mobilisation d’outils dans ce sens :

  • L’étude ergonomique peut être sollicitée sur le poste initial, dans le cadre d’un changement de poste ou d’une création d’activité au sein de l’entreprise pour adapter les caractéristiques du poste aux capacités fonctionnelles, cognitives et physiques du salarié. Il peut s’agir d’un aménagement technique et/ou organisationnel (horaires, tâches…).
  • L’accompagnement individuel/coaching du salarié peut permettre le développement des compétences du collaborateur concerné vers un projet professionnel défini.
  • Le bilan de compétences et l’ingénierie d’un parcours de formation sont des outils essentiels en vue d’une évolution des tâches du salarié ou de son activité.
  • Le bilan cognitif est nécessaire dans des situations spécifiques liées par exemple à un handicap psychique.
  • L’accompagnement sur des outils très particuliers est également possible : le contrat de rééducation professionnelle (voir article précédent), un dossier de reconnaissance de la lourdeur du handicap…

Cette liste d’outils n’est pas exhaustive et vas dans le sens du développement de notre expertise en prévention de la désinsertion professionnelle.

Le suivi

Le suivi est l’affaire de tous : employeur, collaborateur, médecin du travail, chacun doit être en veille sur la situation de maintien mise en œuvre pour appréhender toutes nouvelles difficultés   inhérentes à une aggravation du handicap, à l’évolution du cadre professionnel ou à de nouvelles compétences nécessaires sur le poste.

Nos consultants peuvent vous accompagner et vous conseiller pour rechercher et trouver des solutions de maintien dans l’emploi à chaque étape de la démarche.

Nous contacter

Suivez-nous

Contactez-nous

Offre

  • Salon
  • Site web
  • Moteur de recherche
  • Réseaux sociaux
  • Presse
  • RDV commercial
  • Déjà client
  • Autres
Contact Linkedin Twitter