Gestion de situation tendue en entreprise : les questions à se poser

En tant que DRH et face à une situation de tension au sein d'un collectif de travail, vous devez vous poser quelques questions, avant de choisir entre les outils de régulation disponibles comme la médiation professionnelle, l’accompagnement d’un collectif dégradé ou l’enquête pour présomption de harcèlement.

adobestock264723061
Je suis DRH et je dois gérer une situation tendue dans un collectif de travail. Au sein de ce collectif, une collaboratrice est en forte tension avec son manager qui lui rappelle régulièrement les délais à tenir. La situation s'est envenimée et certains membres de l'équipe ont pris fait et cause pour elle en évoquant une situation de harcèlement qui est remontée au CSE. Je ne sais pas si cette situation relève d'une médiation professionnelle, d'un accompagnement de collectif dégradé, ou d'une enquête harcèlement. Quelles sont les bonnes questions que je dois me poser ?

Il faut tout d’abord rappeler une évidence : toute situation de tension importante dans une organisation entre un ou des individus doit faire l’objet d’une régulation interne ou externe. Considérer que la situation se calmera d’elle-même est une erreur managériale car elle tendra à s’enkyster et ressortira à un moment donné, souvent amplifiée.

1️⃣Nature du conflit

  • Quelle est la nature du conflit entre la collaboratrice et son manager ?
  • La collaboratrice ou son manager ont-ils déjà rencontré ce type de difficultés individuellement dans leur parcours professionnel ?
  • Avez-vous déjà entendu des bruits sur cette situation de tension ?
  • La salariée ou le manager vous ont-ils déjà saisi ?
  • La salariée est-elle ou a-t-elle été en arrêt de travail ces derniers temps, en lien avec la situation ?
  • La collaboratrice et son manager arrive-t-il encore à communiquer sur d’autres sujets ? Pourraient-ils accepter une démarche de médiation professionnelle ?
  • D’autres difficultés au sein du collectif de travail renforcent-ils la situation de tension ?

2️⃣ Modes de régulation déjà mis en place dans l’entreprise

  • Quel est le climat social global au sein de l’équipe et au sein du collectif dégradé ?
  • Cette situation a-t-elle déjà fait l’objet d’une tentative de résolution informelle ?
  • L’organisation a-t-elle l’habitude d’orienter vers un dispositif spécifique ?

3️⃣ Cadre déontologique et modèle managérial internes

  • Un dispositif de prévention et de traitement des situations de harcèlement existe-t-il en interne ?
  • Le cadre juridique du harcèlement sexuel et moral est-il connu par les managers et les collaborateurs ?
  • Des précédents existent-ils au sein de l’organisation ?

Cette situation étant remontée par certains membres du CSE, il est pertinent de les associer à la réflexion, notamment à travers la définition des modalités de régulation.

En matière de prise en charge des situations de tension, il est indispensable de se poser les questions qui vont permettre de vous orienter vers les bonnes modalités de prises en charge et de résolution des problèmes.

Si vous ne savez pas comment agir, le Groupe JLO et ses consultants peuvent vous accompagner dans votre réflexion et les actions à mener dans le cas de gestion des situations tendues au sein de vos collectifs de travail.

Contacter le Groupe JLO

Engagés en faveur de la QVCT

Parce que la Qualité de Vie et des Conditions de Travail est un réel engagement au sein du Groupe JLO, nous vous proposons dans nos actualités, toute l'expertise et la réfllexion de nos experts sur les sujets du handicap, de la diversité et l'inclusion, de la santé au travail, du dialogue social et du management.

 

Suivez-le Groupe JLO

 

Dernières publications

Mode haut contraste

Des solutions innovantes pour développer la Qualité de Vie et des Conditions de Travail

Groupe JLO
×

Contactez-nous !

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur l'une de nos offres ? Contactez-nous ! Nous vous répondrons dans les plus brefs délais